Le drame de l’obésité accéptée

Hier soir j’ai allumée la télé et j’ai aperçus un pédé blond qui avait alignée une rangée de phoques dans l’émission “belle toute nue”. J”ai crus que c’était un épisode de “c’est pas sorcier”  ou “dossier d’histoire” sur un élevage de porcs au temps de l’Allemagne nazie mais c’était juste un “divertissement”. Au début j’ai ris comme un idiot en pensant que la femme à barbe et le nain allaient entrer petit à petit et que le mélange de toutes ces monstruosités étaient le clous du spectacle. Genre le nain va trébucher sur une grosse et je vais rire à en chialer sur les mêmes trucs géniaux  que mon grand pére !

image

Mais en fait  que dalle ! C’est juste un homo roux qui console des gonzesse de moins de 30 piges d’être tout le temps déguisées en baleines  et d’être comptabilisées dans le parc automobile français avec les clio et les twingos à cause de leurs allures “véhiculaire”. Le mec leur explique que faire du 58 c’est sexy et qu’une artère bouchée et un cardio à la Gainsbourg en fin de concert c’est le truc le plus excitant du monde pour un mec ! Alors le final c’est d’emmener la truie dans un lieux public et de projeter son corps dénudé sur un mur (non c’est pas une carcasse sur un crochet de boucher). Là y’as des passants qui se promènent et qui sont interviewés pour donner leur avis sur le  corps  (ou la buche) qui leur ai présenté(e).

image

image

Alors bien sur les mecs disent que la graisse ils trouvent ça fabuleux alors qu’ils se promènent avec des gonzesses à deux galettes et demis  de l’anorexie. Et bien sur , après avoir chialé comme des madeleines, (au beurre), les candidates finissent par s’accepter et se dire qu’avoir deux sac de couenne soudé en bas de la colonne et un ventre à la Louis-6-le-gros c’est pas si  grave que ça !

Alors maintenant que y’a plus besoin de courir derrière une poule du néolithique ou butter un poney à coups de barres pour bouffer, l’être humain c’est mis à gonfler et à se ramollir comme une miche de pain sec dans un bain de vegetaline tiède. On est donc rentré dans le siècle des émissions qui disent au gros que “c’est pas grave”. Le triple pontage pour raccorder ton estomac de morse à ton palpitant saturé de margarine c’est pas grave, ton diabète de veau et le pognon que ça coute au contribuable c’est pas grave. Avoir tes deux putains de cuisses qui produisent 20 litres de flottes par jour en été à force de se frotter c’est pas grave ! Être une barrique de kinder bueno et attirer l’attention de tout le monde comme si le sol lui même venait de te chier à la surface c’est pas grave ! Putain quel désastre ! Et vas-y qu’on te pond des plateaux télés dégueulasses ou on emmène les invités sous respirateurs en trans-palette pour qu’ils disent à la jeunesse française à quel point ne plus voir sa bite ou ses pied est un miracle de l’existence et une expérience enrichissante.

Regardez moi ça putain, je le montre à un gosse il se fout à chialer ! Quel relâchement coupable, quel manque de dignité et de conviction ! Le gros à abandonné…. les gros ont tous abandonné à un moment ou à un autre…. Ya eu un relâchement définitif qui est devenue un mode de vie tant physique que moral pour eux ! Oui parce-que le gros n’aime pas trop le dépassement de soie, la rigueur auto-imposée de pas devenir un éléphant de mer(de). Il préfère la chaleur d’un Twix bien sucré à celle que dégage tes épaules quand t’as fait 15 minutes de sac au club. Dans le “grand combat de la vie” le gros ne c’est pas relevé, il à regagné son coin après le deuxième round et il à plus jamais décollé son cul du tabouret ! Et même quand le public commence à lui mollarder dessus le gros n’a pas  bougé. Il reste impassible face à sa propre déchéance et à son incapacité à trancher entre le plaisir de bouffer et celui de fourrer une chatte de qualité. Enfin en tout cas une chatte premier choix et pas “second vœux” . En fait le gros à un désordre de priorités, il ordonne mal ses objectifs à court et long termes :

 

Voila le drame…. Le gros se branle sur youporn alors qu’un tas de gonzesses bonnes dehors pourrait lui sucer la bite dans la vie réelle contre un mois de footing et un peu moins de lardons dans sa salade. Mais l’emprise de la tartiflette sur son cerveau reptilien est trop forte, le gros est démunie face à une telle force attractive, à une telle puissance de persuasion : ce fromage, ces patates tendres, ces copeaux de jambonneaux si huileux.  Alors que ce petit cul bien chaud parait si lointain. Cette petite chatte baveuse qui demande qu’à être fourrée à grands coups de reins si incertaine …. Alors il fait son choix, il renonce et se rabat sur les vilaines ou les “sous-tutelle psychologique”, les désespérées de l’affection, celles qui baisent derrière une fougère  dans les rave-party contre un petit geste d’affection (une sodomie et un crachat dans la pastille). Celles qui ont renoncées elle aussi.

1 mois de diète contre 30 ans de baise ? Non, d’abord une tablette de chocolat et ensuite une triste vie de coupables branlettes…..

Alors bien sur , quand je parle du gros je ne vise pas le gros à l’ancienne! Le gros à l’ancienne n’est pas la même race que le gros moderne. Le gros à l’ancienne est une ode au patriarcat ! Il possède de grosses chevalières et des épaules de maçon Turc. Le gros moderne quant à lui est une merde avec la force d’un enfant leucémique et les couilles aussi pleines de testostérones qu’une thyroïde de travelo après un apéro à l’estrogène. Le gros moderne est une outre de plasma pétrie  de toute les lâchetés systématiques modernes ! Il est le résultat palpable de tout le travail de merdification entrepris par la société française depuis 50 piges. Avant pour être gros fallait être roi de France ou dictateur du Burundi ! Enculés va !

You might be interested in …

“Moi président ” et le cas “zaz”

Y’as deux piges, la France plaçait à sa tête un cochon gras émasculé qui est en fait l’exact inverse de ce que doit être un chef d’état à la Tony Montana avec “le manche” et des grosses couilles de taureau reproducteur mexicain de cinq lourdes tonnes de tésto pour diriger un pays et pas se […]

Read More