Le tatouage pour tous ! (pour toutes)

Cette fois si j’ai décidé d’exploser la gueule de tout ces sac à merdes de FAUX tatoués qui usurpe la street crédibilité du tatouage en mélangeant trucs de marins et chouettes “mandala” de tarlouze.

Vous savez, ces nouveaux tatoués qui mettent tout les prochains phoques du millénaire à l’amende de tellement qu’ils sont pédés !!!

Avant la grande tantouserie généralisé le tatouage était réservé aux grosses couilles et aux durs à cuire. Les gitans, les bagnards, les marins , les gangsters, les macs, leur putes, les légionnaires, les boxeurs, les guerriers du pacifique et j’en passe….  le tatouage c’était la marque de la street crédibilité universelle; Aujourd’hui le moindre sac à merde de hipster dégueulasse tofu et juvamine à obtenue le droit de se faire piquer en toute impunité des motifs que bien entendue il ne mérite pas ! je ne m’attarderai pas sur les aristocrates parisiens de centre ville qui se font des cranes mexicains sur le molet   au dessus de la cheville…. ou sur la jeune bourgeoisie bordelaise qui arbore des motifs de gangs salvadoriens sur leurs frêles bras.

Je ne mentionnerai pas non plus ce genre de merdes qui se font des salades “mandala” sur la gueule manière de revendiquer son menu préféré et ses mensurations XS de sidéen Ardéchois (on lui avais pourtant dit de pas enculer sans capotes la gonzesse aux cheveux rouges de la rave-party de juillet au larzac !)

image

Non mais regardez moi ça putain de merde ! Est ce que ce mec avais le droit de faire ça ? Surtout avec son profil de paysan savoyard et son expression de mec qui va faire un test d’urine en 62 pendant son service militaire à Figeac. Est ce que ce mec là avais le droit de rejoindre le club des mecs comme ça !

NON :

image

image

image

image

Mais voila aujourd’hui y a plus de règles ! La moindre fiotte de 18 ballets à le droit de se faire tatouer . Du coup ça te donne ce genre de triste brosse à racler les chiottes que tu trouve en général sur les stations de l’autoroute Toulouse-Auch :

image

Un espèce de hipster pédé moitié Californien moitié Cache-toi-bien avec une chouette tatoué sur la main ! Manière de branler avec cohérence et lucidité sa bite d’oiseau. Manière aussi de bien donner un visage à l’expression “fils de pute” et rappeler à l’humanité pourquoi la violence existe ! Quand je regarde cette photo je peux pas m’empêcher de pensée à la mère de ce pauvre type qui doit tapiner avec autant de volonté que son fils en met à devenir la grosse merde tatoué la plus représentative des grosses merdes tatoués du monde. Mais si c’était que ça… Non le truc est généralisé ! Tu prend par exemple une merde insignifiante comme ce type :

image

le gars est allé pécher la truite sur un lac avec un bateau gonflable quand il avais 8 ans et il à l’impression d’avoir fait 20 piges de piraterie en somalie ou d ‘être un vétéran de la péche au crabe en Alaska ! Relaxe toi fils de pute ! C’est pas parce que t’as barboté à la piscine municipale en EPS que t’as fait le Havre-zanzibar en cargo ! ENCULES VA  ! ça c’est un marin ?

image

Non c’est une fiotte !!! Et son seul putain de rapport avec la mer c’est d’être une crevette d’être pédé comme un phoque et d’avoir une moule au lieu d’avoir une queue ! Ça c’est un marin bordel :

image

Mais le problème c’est que ce genre de fils de putes sont encouragés par les nouveaux tatoueurs qui sont encore plus pédés que leurs clients. A l”époque être tatoueur c’était une voie, une putain de vocation dans laquelle tu t’engageais à fond, pour devenir tatoueur il fallait le mériter, apprendre le métier et fermer sa gueule un long moment en attendant de pouvoir se considérer comme tatoueur ! Aujourd’hui le moindre clodo underground ou la moindre décoratrice d’intérieur reconvertie dans le tatoo peux monter un shop avec une semaine de formation et se proclamer tatoueurs sans avoir la moindre crédibilité. Ces mecs arrivent sur le marché avec la même pértinence que la goutte froide qui t’éclabousse …

Read More